La RATP vous donne rendez-vous au jardin métropolitain éphémère de Miromesnil

Publié le 31.05.2018
A l’occasion de l’événement Rendez-vous aux jardins, organisé par le Ministère de la Culture, la RATP installe un jardin éphémère à la station Miromesnil les jeudi 31 mai et vendredi 1 juin. Au programme : ateliers aromatiques et de semis proposés aux voyageurs pour une pause champêtre entre deux trajets.
© RATP

Pendant ces deux jours, un jardin souterrain va pousser au milieu de la station Miromesnil.

Cet écrin de verdure de 140 m² invite les voyageurs à déambuler au rythme de la nature, au milieu de trois arbres à la stature imposante, d’une multitude de plantes en pots, d’un petit bois de bouleaux, de différentes textures de gazon et de zones potagères. Tout cela pour donner une diversité de volumes, de couleurs, de matières et de fragrances qui offriront au  voyageur une parenthèse bucolique, apaisante et pédagogique.

Le voyageur pourra ainsi se promener dans le jardin ou s’allonger sur un transat dans les herbes hautes au milieu des fleurs.

D’autres activités s’offrent aux curieux et aux passionnés :

  • des ateliers pour redécouvrir par le toucher ou l’odorat des plantes aromatiques : un jardinier invite les participants à découvrir, à l’aveugle, les variétés d’aromatiques proposées par le toucher ou l’odorat. Les participants rempotent eux-mêmes la plante  aromatique qu’ils auront correctement identifiée et repartent avec.
  • des ateliers de semis pour apprendre à planter des graines de fleurs : un jardinier détaille les variétés de fleurs utilisées pour les prairies fleuries et leur utilité dans les écosystèmes. Les participants remplissent un petit pot biodégradable de terreau, sèment des graines et repartent avec le pot dans lequel les graines donneront de belles fleurs les semaines suivantes.

Avec ce jardin métropolitain éphémère, la RATP réaffirme sa volonté d’offrir aux voyageurs des coins de verdure en plein cœur du réseau de métro. Les arbres et arbustes de cette composition éphémère sont spécialement cultivés pour être exposés lors de ce type d’animation végétale et pour des ateliers pédagogiques. Ils sont réutilisés et entretenus dans des serres à moins de 20 km de Paris. Une fois fanées, les fleurs et les plantes sont transformées en compost dans une logique de recyclage. 

Cette opération s’ancre en effet dans la démarche de végétalisation de plusieurs stations de métro, plébiscitée par les voyageurs notamment lors de l’appel à idée lancé par la RATP en 2016.

Ainsi les murs de la station Bel-Air (ligne 6) sont déjà ornés de fresques végétales longues de 40 mètres ; l’entrée de la station Jaurès (lignes 2, 5 et 6) est coiffée d’un couvre-chef  végétal orné de plantes indigènes rares, et la salle d’échange héberge des éléments sculpturaux végétalisés ; et le parvis de la gare de Denfert-Rochereau (lignes 4, 6 et RER B) abritera prochainement des pins sylvestres et un potager urbain.