Drôles de petites bêtes en région Hauts-de-France

Publié le 29.05.2019
Mille et une espèces animales peuplent le jardin et jouent un rôle essentiel pour la préservation de l’équilibre naturel…venez les observer pour apprendre à mieux les protéger et les accueillir.

Partez à l’exploration de la faune du Cambrésis avec la découverte des bords de l’Escaut rivière et du canal de Saint-Quentin à Marcoing. Munis de vos jumelles ou à l’œil nu, vous découvrirez en compagnie du GON (Groupe Ornithologique et Naturaliste du Nord - Pas-de-Calais) les insectes et petits animaux qui peuplent les zones humides de Marcoing (59).

Corridor biologique, la coulée verte de Cambrai (59) favorise le déplacement des animaux d'un habitat à l'autre. Des guides spécialisés vous entraînent dans cet espace afin de découvrir quelle faune peuple ce chemin de promenade.

Le parc de la Citadelle de Lille (59)offre un refuge à de nombreuses espèces végétales et animales, dont certaines sont protégées. Un écologue guide vos pas et vous éveille à cette richesse naturelle.

Découvrez les 15 000m2 de jardins de Cité Nature d’Arras (59): potager pédagogique, vigne, roseraie, bambouseraie, parcours sensoriel... Grâce à un livret de visite, allez à la rencontre de la faune du jardin : insectes pollinisateurs, grenouilles, crapauds,  martin pêcheur, pic vert...

Moutons, chèvres, abeilles, papillons et autres petites bêtes vous attendent dans le quartier Ordener de la ville de Senlis (62) qui y pratique l’éco-pâturage depuis plusieurs années.

Ça butine dans les jardins du Carmel (Abbeville, 80) ou dans le jardin botanique du Val d'Yser à Bambecque (59). Les enfants sont invités à une découverte ludique et pédagogique des ruches du jardin.

A l’écoute des animaux dans les jardins de Valloires (Argoules, 80), les enfants et les parents apprennent à observer les insectes,  les oiseaux et les mammifères du jardin, et mettre en place les bons gestes pour les protéger.

En partenariat avec le CAUE 59, l’abbaye de Vaucelles (59) propose des conférences-déambulations sur la petite faune de ses jardins où verger, potager et roseraies abritent une multitude d’insectes et petits animaux.

Partout, des petites bêtes aident le jardinier, qui sont-elles ? Venez comprendre le rôle essentiel des syrphes et autres animaux aphidiphages et nectarifères dans le jardin mérovingien de Charlemagne (Blargies, 60). Chacun des cinq potagers médicinaux sert des usages bien précis : potager de la fée des eaux qui soignait tant, verger d'autrefois et fruitiers disparus, potager et légumes d'antan, potager de la sorcière qui soigne les maladies graves.