Surprenants jardins de Normandie

Publié le 29.05.2019
Points de vue uniques, lieux insolites, aménagements inattendus, plantes et fleurs inédites…les jardins ne cessent de vous surprendre.

Des jardins refuges pour des animaux inattendus

Saviez-vous que le jardin Flore et Sens de Coutances dans la Manche (50) bien connu pour ses parterres d’hydrangeas est l’un des plus importants refuges ornithologiques de la région ? Les propriétaires vous guident dans leur jardin où la faune sauvage reprend ses droits.

Ne manquez pas les oiseaux exotiques du parc duchâteau de Mesnil Geoffroy à Ermenouville (76) ! Parfaitement acclimatés, ils y profitent des nombreux massifs de roses et de fleurs.


Panoramas d’exception

Laissez-vous surprendre par une vue imprenable sur les falaises d’Etretat ! Ouverts aux visiteurs depuis 2017, les jardins d’Etretat (76) s’étendent sur  16 500 m² et offrent un panorama d’exception tout en mêlant installations artistiques et art topiaire.

A l’abri des embruns, dans l’enceinte de l’ancien lazaret, agaves, cordylines, echiums et palmiers se développent au cœur des jardins de l’île de Tatihou (Saint-Vaast-la-Hougue, 50).  Implantés sur plus de huit hectares, ces jardins recensent toutes les espèces végétales du littoral  normand et permettent aux visiteurs de bénéficier d’un point de vue unique sur la côte.

La majesté des arbres remarquables du bocage percheron ne devrait pas vous laisser indifférents. Apportez votre pique nique et partez sur le "Sentier des Arbres » qui vous emmène sur plus de 10 hectares autour du jardin Perché (Bellou-le-Trichard, 61).


Etonnants potagers

Plante à savon, herbe à verrue, les plantes médicinales les plus surprenantes vous livrent tous leurs secrets  au cours d’ateliers sensoriels dans les jardins médiévaux du château Guillaume le Conquérant (Falaise, 14). Profitez de ces journées pour en apprendre un peu plus sur leurs vertus en réalisant des expériences, en les goûtant et en éveillant vos sens.

Plongez au cœur du potager des templiers au manoir de l’Aumônerie (Saint-Martin-de-Boscherville, 76) ! Pommiers, cognassiers et poiriers y forme un surprenant verger circulaire tout autour de la chapelle et plus de 300 variétés de plantes et de fleurs (remontant parfois au Moyen Âge)

Le domaine du château de Chambray (Mesnils-sur-Iton, 27)possède un potager clos de plus  4 hectares unique en son genre sur le territoire de l’Eure. Céréales, cultures fourragères et petits fruits y sont cultivés depuis le 19e siècle.


/ Idées de parcours

Rouen


Caen 


Lion-sur-Mer