Actions du ministère de la Culture en faveur des jardins

La politique en faveur des jardins est menée par le ministère de la Culture, direction générale des patrimoines et mise en oeuvre par les directions régionales des affaires culturelles.
Les grands axes des actions menées sont : la protection, la conservation et la restauration des jardins historiques, l’attribution et la valorisation du label « Jardin remarquable », la mise en place de plan de gestion, la création de jardins, le soutien des jeunes paysagistes (Albums des jeunes architectes et paysagistes), la formation des jardiniers d’art et des personnels du ministère de la Culture (architectes des bâtiments de France, ingénieurs du patrimoine, architecte en chef des monuments historiques, conservateurs du patrimoine, etc.).
Pour faire connaître ce patrimoine fragile au grand public, le ministère de la Culture met en place des actions de sensibilisation, dont l’événement « Rendez-vous aux Jardins » organisé chaque année le 1er week-end du mois de juin.
Jardins de marrast, Landes.jpeg

 

Protection au titre des monuments historiques

Aujourd’hui, 2.549 parcs et jardins sont protégés au titre des monuments historiques, dont 631 font l’objet d’un arrêté de classement (chiffres au 31 décembre 2021).

En tant qu’immeubles, les parcs et jardins ayant un intérêt historique, artistique ou architectural, peuvent bénéficier de la protection au titre des monuments historiques en application du code du patrimoine (livre VI, titres I et II). Deux niveaux de protection existent : le classement ou l’inscription, le classement étant le plus haut niveau de protection.

Le service instructeur est la direction régionale des affaires culturelles (DRAC), dont les services patrimoniaux sont à même d'orienter vers les professionnels (paysagistes dplg, historiens des jardins, archéologues, experts arboricoles, etc.) notamment pour l'élaboration des projets de restauration et des plans de gestion. Ces services peuvent, de leur côté, s'adjoindre le soutien des experts jardins de la direction générale des patrimoines, en particulier pour la définition des études à programmer.

 

Parmi les récents jardins classés au titre des monuments historiques :

Parc du château d’Avrilly, Trévol (Allier - Auvergne-Rhône-Alpes)

Parc de la villa Vermorel,  Villefranche-sur-Saône (Rhône - Auvergne-Rhône-Alpes)

Jardins du domaine des anciennes forges, Buffon (Côte-d’Or - Bourgogne-Franche-Comté)

Jardin de l’immeuble, Paris IV (Île-de-France)

Jardin de l’ancien hôtel de Brancas, Paris VI (Île-de-France)

 

 

Label Jardin remarquable

 

454 jardins sont labellisés « Jardin remarquable » (avril 2022).

Mis en place en 2004 par le ministère de la Culture et de la Communication, sur proposition du Conseil national des parcs et jardins (CNPJ), le label "Jardin remarquable" distingue des parcs et jardins dont la composition, la palette végétale et l'entretien sont d'un niveau remarquable. 

Ces jardins peuvent être privés ou publics, historiques ou de créations récentes, protégés ou non au titre des monuments historiques ou des sites.

Ce label a pour but de reconnaître et de valoriser des parcs et jardins ouverts au public et particulièrement bien entretenus. Il est attribué pour 5 ans renouvelable et répond à 6 critères d’exigence et de qualité : la composition, intégration dans le site et la qualité des abords, les éléments remarquables (eau, fabriques, architectures végétales...), l’intérêt botanique, intérêt historique et l’entretien et le plan de gestion.

Le label procure les avantages suivants :

  • une mention dans les documents diffusés par le ministère de la Culture ;
  • la possibilité d’obtenir d’une signalisation routes et autoroutes, selon le même processus que les édifices protégés au titre des monuments historiques
  • la possibilité d’une prise en compte dans la définition des plans locaux d’urbanisme (PLU)

En contrepartie, le label engage les propriétaires à assurer un entretien régulier de leur jardin, à l’ouvrir à la visite au moins 40 jours dans l’année et 6h par jour, à participer au moins à une opération nationale ( Rendez-vous aux jardins et/ou aux Journées européennes du patrimoine), à mettre à la disposition du public des documents d’information (plan, historique, indications botaniques) et à apposer dans un lieu visible du public une plaque émaillée reprenant le logotype du label « Jardin remarquable ».

 

Parmi les jardins récemment labellisés :

CENTRE-VAL DE LOIRE
  • Jardin personnel d’André Eve, Pithiviers (45) – 2021
HAUTS-DE-FRANCE
  • Jardins de la Manche, Le Touquet-Paris-Plage (62) – 2022
ÎLE-DE-FRANCE
  • Jardin des serres d’Auteuil, Paris – propriété publique – 2021
  • Domaine national de Marly, Marly-le-Roi (78) – jardin protégé au titre des monuments historiques – site classé – propriété publique - 2022
NORMANDIE
  • Parc et jardins du château de Boutemont, Ouilly-le-Vicomte (14)  – 2021
  • Parc du château de Chantore, Bacilly (50) – 2021
  • Jardin du manoir de la Boisnerie, Sainte-Honorine la Chardonne (61) – 2021
NOUVELLE-AQUITAINE
  • Arboretum des Pouyouleix, Saint-Jory-de-Chalais (24) – 2022
  • Jardin des Barthes, Saubrigues (40) – 2022
  • Domaine national du château, Pau (64) – jardin protégé au titre des monuments historiques – site classé – propriété publique – 2022
  • Les Roches blanches, Le Pin (79) – site classé – 2021
  • La prairie enchantée, Exireuil (79) – 2022
 
PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR
  • Jardins du musée international de la parfumerie, Mouans-Sartoux (06)

 

En savoir plus sur les jardins remarquables :

Des éditions dédiées...

Collectif, Guide des jardins remarquables d'Île-de-France, Paris, Éditions du Patrimoine, 2020. 

Christophe Bourel Le Guilloux et Stéphanie Bérusseau (dir.), Jardins remarquables. Promenades dans les jardins labellisés de Nouvelle-Aquitaine, Bordeaux, éditions Hervé Chopin, 2021. 

Aurélie Vanitou, Guide des jardins remarquables en Normandie, Paris, Éditions du Patrimoine, 2022.