Les jardins face au changement climatique, thème 2022

Les Rendez-vous aux jardins 2022 donnent un coup de projecteur sur "Les jardins face au changement climatique". Un thème au coeur des enjeux environnementaux contemporains.
2Les bambous de Planbuisson, Le Buisson-de-Cadouin, Nouvelle-Aquitaine.jpg

L'édition des 3, 4 et 5 juin prochains se penche sur les effets du changement climatique (modification de la palette végétale, mutation du rythme des saisons, floraisons précoces, apparition de nouveaux parasites…). Le grand public est invité à échanger avec des professionnels autour des actions mises en œuvre afin d'adapter les pratiques de jardinage à ces bouleversements pour que les jardins demeurent des réserves de biodiversité pour le bien-être de l’homme et de l’ensemble du vivant : favoriser la régénération naturelle des arbres, économiser l’eau, stocker ou canaliser l’eau issue de pluies torrentielles, assurer une veille sanitaire de chaque instant, être attentif aux systèmes racinaires du patrimoine arboré et aux parasites du sol, inventorier et protéger la faune et la flore menacées par ces changements.

Téléchargez l'argumentaire

 

Une journée d’étude sur ce thème

Chaque année, le ministère de la Culture, direction générale des patrimoines et de l’architecture, organise une journée d’étude sur le thème de l'année. 

Plus de 400 participants : organisateurs, journalistes, partenaires et soutiens de l’opération à l’échelon national, régional et européen ont suivi cette journée marquée par les interventions de professionnels et d’experts offrant divers éclairages autour de ce thème. La transmission en direct de l’événement a permis d’élargir les publics et d’accueillir des coordinateurs européens d'Allemagne, Belgique, Luxembourg, Monaco, Pays-Bas, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni, Suisse...

Isabelle Chave, sous-directrice des monuments historiques et des sites patrimoniaux, direction générale des patrimoines et de l’architecture, ministère de la Culture, a ouvert cette journée en direct de l’Institut national du patrimoine. La présidence a été assurée par Anne Marchand, cheffe du patrimoine naturel à la direction des parcs, paysages et environnement du département des Hauts-de-Seine.