Jardin médiéval de Castelnaud (Dordogne)

IMG_0328.jpg

 

Niché sur son promontoire rocheux, le château de CASTELNAUD domine la vallée de la Dordogne. Son musée de la guerre au moyen-âge et ses machines de siège valent certes à eux seuls le détour, mais il s’y trouve aussi blotti aux pieds de ses redoutables murailles un jardin médiéval plein d’attraits. Une petite merveille de précision. Tracé au cordeau, il est structuré en croix sur le modèle des jardins de monastères. Ses parcelles sont dévolues à des cultures particulières, l’ensemble couvrant les besoins de la vie quotidienne au moyen-âge. Il est enceint d’une barrière en bois et de rosiers (rosa officianalis) appelée rose des apothicaires ou Rosa Mundi dont on extrait l’essence de rose. On y trouve des plantes utilitaires dont la Saponaire appelée aussi savonnaire ou encore herbe à savon, savon des fossés. Le Pastel des teinturiers ou guède (Isatis tinctoria) utilisée en Europe au Moyen-âge et à la Renaissance pour la production de teinture bleue. Des plantes médicinales dont le Romarin qui outre ses utilisations en cuisine est utilisé pour ses propriétés antibactériennes (utilisé pour purifier l’air) ainsi que la Rue qui est une herbe médicinale populaire utilisée comme contrepoison. Des plantes potagères qui serviront à la nourriture  dont des fèves et des artichauts. Des aromatiques. La rusticité des plantes qui composent ce jardin leur donne une adaptabilité aux changements climatiques et une grande résistance.

Par Ronald Delbende, membre de l'AJJH

 

Château de CASTELNAUD, 24250 CASTELNAUD-LA-CHAPELLE  - Tél. +33 (0)5 53 31 30 00